Comment réduire sa consommation électrique à la maison ?

Dernière mise à jour :

En France, la consommation d’électricité est l’une des dépenses les plus importantes de nombreux foyers.

Certaines études montrent par exemple qu’en moyenne, les français payent entre 1700 et 2000 euros d’électricité par an. Cela n’est pas prêt de changer puisque le prix du kwh est en constante augmentation.

Pourtant, en changeant ses habitudes au quotidien dans sa maison ou son appartement, il est possible de faire des économies significatives sur sa facture d’électricité, tout en préservant un peu plus la planète en suivant les préceptes de la sobriété énergétique.

Dans cet article, nous vous dévoilons 20 astuces pour réduire votre consommation électrique sur le long terme et économiser de l’argent, sans impacter négativement votre qualité de vie et quelque soit votre offre de fournisseur d’énergie.

Bien choisir ses ampoules

Afin de limiter au maximum votre consommation d’électricité due aux lampes qui éclairent votre logement, il est recommandé de choisir des ampoules à LED ou des ampoules fluocompactes (LFC).

En effet, ces dernières offrent un double avantage à leurs utilisateurs : elles consomment peu d’énergie et durent plus longtemps que les ampoules traditionnelles. Si leur prix d’achat est plus élevé, l’investissement est rapidement amorti.

Toutefois, avant d’acheter n’importe quelle ampoule LED ou LFC, consultez l’étiquette-énergie qui l’accompagne. Vous pourrez ainsi savoir si elle dure plus de 20 000 heures d’éclairage et si elle est bien classée en fonction de ses performances énergétiques.

Par exemple, évitez les lampes à LED de décoration, qui n’apporteront qu’une lumière limitée à votre pièce et qui consommeront, malgré tout, de l’électricité.

Le saviez-vous ? L’Agence de la Transition Écologique met un guide à votre disposition, afin de vous aider à bien choisir vos ampoules en fonction de l’usage que vous en ferez.

Éteindre les lumières inutiles

Pour réduire votre facture d’électricité et préserver notre planète, il est également indispensable d’éteindre systématiquement les lumières des pièces vides.

Il est ainsi important d’acquérir le réflexe de vérifier que toutes les lampes sont éteintes lorsque vous quittez votre domicile, au même titre que lorsque vous changez de pièce pour une longue durée.

Dans la même logique, il est conseillé d’aménager votre domicile de façon à profiter au maximum de la lumière naturelle.

Par exemple, installez votre bureau ou votre canapé près des fenêtres, afin de profiter de la luminosité du jour du matin au soir.

Enfin, pour éviter de multiplier les points de lumière dans votre logement et voir grimper votre facture d’électricité, privilégiez les couleurs claires pour décorer votre intérieur.

Cela est valable pour les revêtements des murs et des sols, mais aussi pour les abat-jour de vos lampes.

Cette pratique permet de bénéficier d’un meilleur réfléchissement de la lumière, contrairement aux couleurs sombres qui l’absorbent.

Profiter de la lumière naturelle

En utilisant des réflecteurs de soleil, vous pouvez augmenter la durée de la lumière naturelle dans votre logement.

Débrancher les appareils en veille

Afin de compléter la démarche précédente, vous pouvez débrancher les appareils en veille dont vous ne vous servez pas fréquemment dans la journée.

C’est le cas, par exemple, du grille-pain, de la cafetière, de la bouilloire ou encore de la télévision.

Pour gagner du temps au quotidien, vous pouvez opter pour une multiprise dotée d’un interrupteur. En appuyant sur le bouton, généralement de couleur rouge, vous éteignez l’ensemble des appareils branchés.

Concernant les appareils informatiques et audiovisuels, évitez d’avoir recours à la veille prolongée. Si vous ne les utilisez plus, il est préférable de les éteindre complètement.

Même si la consommation des veilles est moins importante qu’un appareil allumé, les connexions à Internet ou aux réseaux de données demandent de l’énergie.

En agissant ainsi, non seulement vous pouvez effectuer 10 % d’économies sur votre facture d’électricité, mais vous prolongez également le bon état de vos appareils.

Brancher des multiprises « coupe-veille »

Ces multiprises intelligentes vont permettre de couper les modes veille de vos appareils. Pratique à installer dans un salon par exemple !

Acheter de l’électroménager classe A

En France, tous les appareils électroménagers possèdent obligatoirement une étiquette énergie.

Cette dernière va indiquer au client la consommation du produit. On vous conseille de choisir les meilleurs notes pour moins dépenser d’électricité.

A long terme, cela sera plus rentable !

Faire bouillir de l’eau avec un couvercle

Savez-vous que l’utilisation d’un couvercle pour faire bouillir une casserole d’eau vous permet d’économiser jusqu’à 50% d’énergie ? En utilisant cette astuce, vous pouvez donc diminuer votre temps d’utilisation des plaques électriques.

Pensez-y la prochaine fois que vous ferez cuire des pâtes !

Utiliser intelligemment les appareils électroménagers

L’économie d’électricité passe également par l’utilisation intelligente de vos différents appareils électroménagers.

Il est notamment conseillé d’avoir recours au mode « éco » des lave-vaisselle et lave-linge, afin de limiter la consommation d’électricité et d’eau.

Si la durée du cycle est plus élevée que le cycle traditionnel, l’eau est moins chauffée, ce qui demande moins d’énergie.

De même, si la demi-charge d’un lave-linge consomme moins d’eau, l’apport en électricité est le même que pour un lave-linge rempli. Il est donc plus avantageux d’avoir recours à vos appareils lorsqu’ils sont pleins, plutôt que de multiplier leur utilisation.

Enfin, dès que cela est possible, privilégiez le séchage à l’air libre plutôt que dans un sèche-linge. Si vous ne pouvez vous passer de votre appareil électroménager, pensez à essorer au maximum votre linge.

Cela vous permettra de le faire tourner moins longtemps.

On vous invite aussi à lire notre dossier sur l’électroménager durable.

Utiliser moins d’eau chaude lors de votre douche

Si vous êtes dans un logement qui fonctionne à 100% à l’électrique, l’électricité chauffe l’eau de votre douche.

Pour faire des économies, vous pouvez limiter la durée de votre douche (et ne pas prendre de bain) mais aussi réduire le thermostat de l’eau chaude.

Limiter le chauffage des pièces

Au même titre qu’il n’est pas nécessaire d’allumer simultanément toutes les lampes de votre domicile, le chauffage doit être adapté selon l’usage des pièces.

Vous pouvez gérer votre chauffage manuellement, en le diminuant lorsque vous n’utilisez pas les pièces.

C’est le cas, par exemple, des chambres, qui ne sont généralement occupées que la nuit. Quant aux salles d’eau, vous pouvez ponctuellement augmenter la température lorsque vous prenez votre douche.

Vous avez également la possibilité d’installer une régulation et une programmation du chauffage. La température des pièces évolue selon vos besoins, dans le but de ne chauffer que les pièces nécessaires et de façon optimale.

En ayant recours à un thermostat programmable, vous alliez confort et économie d’énergie.

Dans le but de maximiser les résultats que vous pouvez obtenir, il est recommandé d’aérer régulièrement votre logement, en veillant à éteindre le chauffage au préalable. En agissant ainsi, vous diminuez le taux d’humidité de la pièce, ce qui rend le chauffage plus efficace.

S’habiller en fonction de la température

On évite de se mettre en t-shirt en plein hiver et en pull en laine en plein été. On économise ainsi de la puissance de chauffage et donc de l’électricité.

Facile !

Se munir d’un thermostat intelligent

Le thermostat intelligent va comprendre que personne n’est dans la pièce et va donc pouvoir réguler les températures (et donc faire des économies d’énergies).

Utiliser votre lave-linge avec le mode froid

Lorsque vous nettoyez votre linge en utilisant les modes de lavage à 60 ou 90 degrés, vous dépensez une très grande quantité d’électricité.

On vous conseille plutôt d’utiliser le mode à froid ou à 30 degrés pour réduire votre consommation.

Astuce CoolProducts : Passez un petit coup de détachant solide sur vos tâches avant le nettoyage, ça devrait les faire partir sans utiliser le programme de nettoyage le plus fort de votre machine à laver !

Ne pas lancer de machine à laver à moitié vide

Solution simple mais souvent peu utilisée !

Abandonner le sèche-linge

Si vous avez la possibilité de sécher votre linge à l’extérieur, abandonnez le sèche linge. Cet appareil consomme une très grande quantité d’énergies.

Se passer de climatisation

Vous ne le savez peut-être pas, mais la climatisation consomme beaucoup d’énergies. En utilisant 1h de clim, on peut dépenser en fonction des modèles et des prix de l’énergie, entre 15 et 50 centimes d’euros.

L’utiliser chaque jour durant plusieurs heures peut vite faire gonfler sa facture d’électricité.

On vous conseille plutôt de mieux aérer les pièces de votre habitat, fermer les volets lorsque le soleil tape sur vos fenêtres ou bien utiliser des rideaux qui vous protègent de la chaleur.

N’hésitez pas à lire notre article sur comment rafraichir votre maison sans climatisation.

Utiliser des appareils à énergie solaire

Pour éviter de brancher un appareil à une prise électrique, on peut acheter des appareils qui peuvent fonctionner à l’énergie solaire.

Pensez par exemple au chargeur de téléphone portable.

Mieux isoler son logement

Pour optimiser tous les efforts que vous faites déjà au quotidien pour réduire votre consommation d’électricité, il est important de vous intéresser à l’isolation de votre logement.

En effet, vos portes, fenêtres et combles peuvent avoir un impact significatif sur vos factures.

Tout d’abord, vous pouvez fermer les portes qui mènent vers des pièces non chauffées, telles que les caves ou les celliers. Pensez également aux inserts de cheminées, mais laissez libres les grilles de ventilation.

Ensuite, fermez les volets dès que la nuit apparaît et que les températures rafraîchissent. Vous conserverez ainsi une température ambiante suffisante au sein de votre logement.

Enfin, rénover votre toit, vos murs et vos fenêtres est parfois la seule solution pour véritablement faire des économies.

Pour savoir comment organiser votre projet de rénovation, consultez le site dédié du Gouvernement, France Rénov’.

(Sources : ADEME,Agir pour la Transition Écologique et Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance)

Laisser un commentaire