Prise électrique “coupe veille” : est-ce vraiment utile ?

Date de publication :

A une époque où les factures d’électricité n’ont jamais été aussi élevées et où les prévisions sont pour le moins alarmistes, nous sommes tous à la recherche de solutions pour limiter au maximum les dépenses.

Il existe des solutions radicales, telles que l’isolation des combles ou le changement de système pour se chauffer qui peuvent faire diminuer considérablement la facture…

Mais lorsque l’on a épuisé toutes les possibilités les plus connues, il reste des solutions moins connues, visant à réaliser des économies plus modestes.

C’est le cas par exemple des prises électriques coupe-veille, qui font beaucoup parler d’elles actuellement. Mais que faut-il en penser ? Sont-elles réellement utiles ? Peuvent-elles nous permettre de réaliser des économies ?

Prise électrique coupe-veille : définition

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le terme de prise électrique « coupe-veille » est souvent galvaudé. Il est couramment utilisé pour désigner plusieurs types de prises au fonctionnement bien défini.

Au sens stricte du terme, une prise électrique coupe-veille est un système qui permet de couper automatiquement le courant lorsqu’un appareil se met en veille. Certains parlent ainsi de « coupes-veille intelligents ».

Mais souvent, on parle de prise coupe-veille pour des systèmes à activer manuellement. Cela est notamment le cas pour les multiprises avec interrupteur, ou encore pour les minuteurs. Dans ce cas, il ne s’agit pas d’un système de coupe veille à proprement parler, mais plutôt d’un système qui permet de couper totalement le courant par soi-même.

Dans les deux cas, le but visé est simple : il s’agit d’arrêter totalement l’alimentation en électricité des objets qui ne sont pas utilisés. Car, comme vous le savez certainement, un appareil en veille consomme toujours un peu d’électricité.

Zoom sur les coupes-veilles intelligents

Avant de voir si ce système peut permettre de faire de réelles économies, penchons nous sur ce que permet un véritable coupe-veille, ou coupe-veille intelligent. Il s’agit dans ce cas d’un boîtier placé entre l’appareil électrique et la prise de courant.

Ce boîtier coupe l’électricité lorsqu’un appareil se met en veille. Pour cela, le boîtier détecte tout simplement la chute de tension lors de la mise en veille. Certaines prises de ce genre sont fournies avec une télécommande qui permet de remettre le courant sans avoir à se déplacer.

Il existe des systèmes de coupe-veille intelligent plus perfectionnés, particulièrement adaptés dans les salons où de nombreux appareils sont branchés en même temps. Dans ce cas, il existe par exemple des multiprises avec une prise maîtresse et des prises esclaves.

La télévision est branchée sur la prise maîtresse, et lorsqu’elle se met en veille, le courant se coupe automatiquement sur tous les appareils liés à la télévision (home cinéma, casque, console de jeu…).

Peut-on faire des économies avec une prise coupe-veille ?

Maintenant que l’on a compris le fonctionnement des appareils dits coupe-veille et des coupes-veilles intelligents, on peut plus facilement savoir s’ils sont réellement utiles.

La consommation des appareils électriques en veille

Pour savoir s’ils peuvent réellement valoir le coup, il faut avant tout nous pencher sur ce que l’on dépense réellement à cause des objets qui se mettent en veille.

Ici malheureusement, il ne faut pas vous attendre à des miracles. Il y a plusieurs années, les appareils en veille consommaient encore beaucoup mais depuis de réels efforts ont été faits de la part des constructeurs.

Malgré tout, on estime tout de même que la consommation moyenne des appareils en veille s’élève à 400 kWh par an et par foyer, ce qui équivaut à 60€ environ en se basant sur le tarif bleu 2022 d’EDF.

Les coupes-veilles intelligents : un investissement rapidement amorti

En se basant sur ce chiffre, on voit que, même en investissant dans une multiprise coupe-veille intelligente d’une trentaine d’euros, la dépense pourra être amortie en moins d’une année, à la condition toutefois que tous les appareils en veille soient branchés sur la même prise et que l’on réussisse à réaliser des branchements ultra-optimisés dans ce sens.

Mais même en achetant deux ou trois prises intelligentes avec un ou deux ports chacune, par exemple une double pour le salon, et une ou deux pour le bureau avec les ordinateurs, on peut également amortir son investissement et gagner un peu d’argent dès l’année suivante.

L’important ici est donc de bien réfléchir en amont pour trouver une solution qui soit à la fois pratique et adaptée à ses différents appareils et à leur placement dans la maison.

Que penser des coupes-veilles manuels ?

Les coupes-veilles manuels sont encore moins chers que les coupe veilles manuels, en particulier ceux qui disposent simplement d’un bouton pour couper totalement l’arrivée d’électricité. On en trouve d’excellents pour une dizaine d’euros.

On serait donc tenté de croire que ce type d’achat est encore plus rentable, mais est-ce réellement le cas ?

Ici, tout dépend de votre personnalité. Si vous êtes tout à fait certain d’utiliser ce type d’appareil correctement, de trouver le courage et surtout de vous rappeler tous les soirs d’éteindre la multiprise ou de programmer l’extinction des appareils à une heure idéale, alors oui effectivement l’achat sera plus rentable.

Mais moi qui vous écris ces lignes, je dois vous avouer que je préfère ne pas me voiler la face ! J’ai déjà une multiprise avec interrupteur dans mon salon.

Donc je me connais et je sais bien que ce type de prise n’est utilisé chez moi que pendant quelques jours, et que nous finissons toujours par oublier de l’utiliser ! J’ai également un minuteur pour mon sèche-linge, mais j’oublie également régulièrement de m’en servir…

Pour un maximum d’économies et d’écologie, j’ai donc décidé d’acheter une multiprise coupe-veille intelligente. Je ne sais pas encore si je l’achèterai rapidement, ou si j’attendrai plutôt que ma coupe-veille manuelle rende l’âme.

Et vous, qu’avez-vous décidé de faire ?

Laisser un commentaire