27 Exemples et Actions RSE à Intégrer dans son Entreprise

Dernière mise à jour :

La RSE est un concept moderne qui s’applique au monde de l’entreprise. Il s’agit d’intégrer des enjeux sociaux et environnementaux au fonctionnement des sociétés (vous pouvez d’ailleurs consulter notre définition de la RSE ici).

Les actions qui illustrent la responsabilité sociétale (ou sociale) des entreprises sont diverses. Mais elles entretiennent un point commun.

Elles sont pensées en tenant compte de trois dimensions : économique, sociétale et environnementale. Un engagement RSE total inclut donc à la fois des actions pour le bien-être des salariés, pour le développement durable et des pratiques solidaires.

La démarche RSE doit réunir toutes les parties prenantes (fournisseurs, clients, salariés, dirigeants, administrations, organisations, associations).

Dans tous les cas, adopter des pratiques RSE améliore la réputation de l’entreprise et la mènera sur un chemin plus responsables.

On vous donne 27 exemples d’actions RSE à mettre en place dès maintenant dans votre société.

🌱 Sommaire 🌱 masquer
1 27 Exemples d’actions RSE pour une entreprise

27 Exemples d’actions RSE pour une entreprise

1- Utiliser des énergies vertes pour son siège social

Parmi les bonnes pratiques RSE à mettre en place dans son entreprise : le recours aux énergies renouvelables.

C’est ce que font Google, Microsoft et Decathlon, entre autres. Pour le fonctionnement de leurs locaux, ces entreprises ont remplacé les ressources énergétiques traditionnelles par des panneaux solaires et d’autres énergies vertes.

En France, plusieurs fournisseurs d’énergies vertes proposent ce service pour les professionnels.

2- Limiter le recours aux produits chimiques

Dans certains secteurs, il est aisé d’éliminer les substances nocives pour l’homme et l’environnement.

On agit ainsi sur le bien-être général et sur la préservation de la planète. Par exemple, au ZooParc de Beauval, on désherbe manuellement, sans produits chimiques.

3- Favoriser des matières premières écologiques

Dans l’alimentation et les cosmétiques, si l’on veut œuvrer pour le développement durable, il importe de privilégier des matières premières locales, issues d’une agriculture biologique ou, du moins, raisonnée.

Michel & Augustin a fait ce choix, réduisant l’empreinte CO2 de ses produits et proposant une nourriture qualitative aux consommateurs.

4- Opter pour des matériaux recyclables ou biodégradables

L’impact sur l’environnement est moindre quand on travaille avec des matières recyclables ou biodégradables.

La marque française de cosmétiques La Rosée a fait ce choix. Ses emballages se composent soit de matières végétales, soit de matières recyclables, ce qui diminue l’empreinte carbone globale du produit.

C’est une manière d’être plus responsable pour une entreprise.

5- Réduire sa consommation de papier

Nombreuses sont les entreprises à atteindre l’objectif de réduire le papier consommé.

Recyclage des feuilles déjà utilisées, optimisation des impressions grâce au recto-verso ou dématérialisation (signature électronique, facture envoyées par mail…) sont autant d’options pour diminuer sa consommation de papier.

6- Réduire ses déchets…

Pour réduire ses déchets de manière radicale, on peut réduire les packagings. So’Bio Étic a décidé de tout mettre en œuvre pour diminuer les emballages de ses produits cosmétiques.

7- …Et inciter les consommateurs à faire de même

Adopter de bonnes pratiques, c’est bien. Mais communiquer sur ces pratiques pour sensibiliser le public, c’est encore mieux. C’est ce que font la plupart des entreprises engagées.

8- Recycler

Recycler soi-même permet d’agir pour la planète et de faire des économies. Le zoo de Beauval l’a bien compris !

Dans cette entreprise, on recycle le savon usagé pour en créer du nouveau, le fumier pour chauffer des espaces ou encore l’eau de pluie pour arroser le site.

9- Faire de l’écodesign (ou éco-conception)

Voilà une excellente pratique RSE à intégrer dans une entreprise : concevoir des objets en tenant compte de tout leur cycle de vie et de leur impact en terme de pollution.

C’est l’une des bonnes actions de Decathlon. La marque a décidé de faire de l’écodesign.

Pour la création de ses produits, elle tient donc compte des matières premières, de la technique de fabrication, du transport, de l’utilisation de l’objet et de sa fin de vie.

10- Miser sur les réparations plutôt que les achats neufs

On reste chez Decathlon, qui a basé une partie de sa communication sur le service de réparation. Cela participe aux actions de développement durable.

C’est une action qui est stratégique sur le plan environnemental car elle évite de la consommation de matières premières présentes dans la nature.

11- Favoriser les achats de seconde main

Les produits d’occasion se sont démocratisés et la planète s’en porte mieux.

Chez Decathlon toujours, on participe grandement à la promotion de la seconde main avec la mise en place d’un service occasion. D’autres entreprises, comme Vinted, Leboncoin ou Facebook Marketplace, participent activement à la promotion du marché de l’occasion.

12 – Éviter le gaspillage alimentaire

Le repas de midi pris en entreprise peut être le théâtre de gaspillage alimentaire.

Il est nécessaire de sensibiliser ses employés pour éviter cela. On peut par exemple les inciter à commander leur panier repas sur des applications zéro déchet comme Too Good To Go.

13 – Créer un compost si vous avez un extérieur

Le compost revient à la mode et c’est tant mieux !

Si vous avez un grand espace extérieur, n’hésitez pas à commander un grand bac à compost en bois. Cela permettra de réduire le volume de vos poubelles de quasi 30%.

14- Proposer des articles de seconde main tout en participant à la sauvegarde d’espèces animales

Au zoo de Beauval, on adopte deux pratiques RSE en une. L’équipe s’est lancée dans le recyclage de téléphones portables.

Acheter un smartphone recyclé à la place d’un neuf coûte moins cher au consommateur. Qui plus est, on réduit ainsi les besoins en minerai nécessaires à la conception de nouveaux téléphones et on aide les gorilles à conserver leur territoire en Afrique.

15 – S’engager directement pour le bien-être de l’humanité

Google, Microsoft… La plupart des multinationales ont créé leur propre fondation philanthropique. Elles participent ainsi, de manière directe, à la lutte contre la pauvreté dans le monde, contre la faim, pour le développement du tiers monde, l’éducation des enfants…

16- Contribuer à l’action des associations

Il est également possible de contribuer indirectement au bien-être de l’humanité ou à la protection de l’environnement.

Il suffit de verser une partie de son chiffre d’affaires à des associations, comme So’Bio Étic, qui verse 1% de son chiffre d’affaires annuel à des organismes qui participent à la sauvegarde environnementale.

Cela contribuera à donner un côté social à votre marque.

17- Se soucier du bien-être de ses salariés

Des salariés qui se sentent bien augmentent la productivité de toute l’équipe.

C’est pourquoi, chez Google et Microsoft, on met à la disposition des employés des services qui rendent leur quotidien plus facile.

Cet aspect méconnue de la RSE est pourtant importante et peut être intégré dans la politique RSE.

18 – Inciter les collaborateurs à faire plus de sport

Le sport c’est la santé !

Les entreprises peuvent inciter leurs équipes à faire du sport en organisant des évènements dédiés à une pratique sportive, en finançant en partie des inscriptions à des clubs de sport ou même les inscriptions à des courses à pied par exemple.

19 – Mettre en place un management bienveillant

Le management directif et rude est terminé.

Si vous souhaitez ancrer une entreprise dans une démarche RSE, vous devrez y passer ! Cela passe par exemple par un plan de formation des managers à l’écoute et à la communication non violente.

20- Reconnaître le travail et les qualités de ses employés

La reconnaissance peut passer par de hauts salaires, comme chez Google. Elle peut également passer par une communication qui valorise le travail de chacun, comme chez Michel & Augustin ou So’Bio Étic.

Ces entreprises françaises n’hésitent pas à présenter leurs collaborateurs sur leur site web et leurs emballages.

21- Travailler sur la parité Hommes / Femmes

Saviez-vous que le recrutement et la promotion des femmes en entreprise représentent un vecteur de performances pour les entreprises ?

Il est temps de rendre paritaire votre entreprise en ayant au moins 50% de femmes dans ses effectifs et également le même pourcentage.

22- Adopter les bonnes pratiques de gouvernance

Adopter de bonnes manières en matière de gouvernance est une excellente pratique RSE à mettre en place dans une entreprise.

Recrutement de salariés de tous horizons, intégration de travailleurs en situation de handicap, égalité salariale hommes-femmes…

À la Macif et chez Walt Disney Company, on est déjà familier de ces pratiques RH.

23- Limiter les déplacements de ses collaborateurs

À la Macif, on favorise les visioconférences. Cela évite certains déplacements et limite la pollution engendrée. Le télétravail est une autre stratégie pour réduire les trajets des salariés et la pollution atmosphérique.

24- Enrichir son parc avec des véhicules plus écologiques

On reste à la Macif, qui a décidé de ne plus acquérir de véhicules diesel. Dorénavant, pour leurs trajets professionnels, les employés se voient proposer uniquement des véhicules essence ou électriques.

25- Réaliser un travail de sourcing

Que l’on gère une entreprise alimentaire, textile, automobile ou high-tech, le travail de sourcing est une excellente pratique RSE. Cette démarche oriente le choix vers des matières premières qualitatives, plus saines, plus écologiques.

En sourçant ses produits, on garantit aussi, aux consommateurs, une traçabilité parfaite. Et en cas de problème, on sait vers quel fournisseur se tourner.

Le sourcing assure un meilleur fonctionnement de l’entreprise, un meilleur respect de l’environnement et du consommateur.

26- Agir sur l’emploi local

Recruter localement est une pratique RSE puisque l’on va participer au développement économique d’une région.

Comment fait-on ? On contacte son conseiller pôle emploi pour nous aider dans cette démarche.

27- Devenir une entreprise à mission

C’est peut-être le stade ultime de la démarche RSE. Dans ce contexte, l’entreprise inscrit une mission dans ses statuts juridiques.

Elle affirme ainsi publiquement sa raison d’être et se donne des objectifs sociaux, sociétaux et environnementaux clairs.

L’exemple le plus emblématique est sans doute le groupe Danone.

Conclusion

Remplacement des énergies fossiles par des ressources énergétiques plus vertueuses, dons pour combattre la pauvreté et la faim dans le monde, choix de matières premières plus locales pour réduire ses émissions de CO2, recyclage ou surcyclage…

Les actions de bonnes pratiques RSE à intégrer dans son entreprises sont multiples. Libre à chacun de choisir l’option qui lui convient, en fonction de ses spécificités, son budget et ses valeurs personnelles.

Pour certifier vos actions, n’hésitez pas non plus à recourir à une certification ou un label RSE (ecovadis, bcorp, label lucie, etc…).

Laisser un commentaire