Comment Faire du Compost en Appartement (Avec ou Sans Balcon) !

Dernière mise à jour :

Le compost n’est plus l’apanage des propriétaires de maison avec jardin !

L’envie de diminuer le gaspillage et le besoin de se nourrir plus sainement ont rendu populaire une pratique autrefois réservée à quelques initiés.

Planter ses herbes aromatiques et même quelques légumes dans un petit espace tel qu’un appartement n’a jamais été aussi répandu ni aussi simple.

Aujourd’hui, penchons-nous plus particulièrement sur le compost en appartement.

Qu’est ce qu’un compost exactement, comment faire du bon compost dans un si petit espace intérieur, quelles sont les choses à savoir et les pièges à éviter…

On partage avec vous un maximum d’infos et on vous donne notre avis sur 2 composteurs d’appartement que l’on adore !

Petit point sur le compost : qu’est-ce que c’est ?

Avant de voir en détail comment faire un bon compost en appartement, mieux vaut avoir les idées claires.

Qu’est ce qu’un compost, exactement ? Concrètement, un compost est un agrégat de matières animales et végétales décomposées.

Il s’agit finalement du processus qui se déroule naturellement sous nos yeux en permanence sur terre… Les fruits qui tombent des arbres, les branches mortes, les déchets biodégradables…

Tout cela se décompose naturellement à l’air libre (fermentation et maturation) pour créer in fine de la terre susceptible d’accueillir et d’alimenter de nouvelles graines.

Faire un compost, c’est donc tout simplement optimiser et accélérer un processus tout naturel ! Particulièrement concentré en minéraux et en matières organiques, un bon compost s’ajoute à la terre ou au terreau pour offrir à ses plantations un sol encore plus bénéfique et profitable.

Faire du compost, c’est donc revaloriser ses déchets pour permettre à son potager et à ses plantes de pousser mieux. Cela va aussi permettre de réduire le poids de sa poubelle d’un tiers environ.

C’est « tout bénef » !

Chez CoolProducts, on est fan du pot de fleur lombricomposteur en terre cuite de la marque LesTransfarmers !

Le compost en appartement : un challenge ?

Les personnes qui ont une maison avec jardin n’ont pas beaucoup de questions à se poser.

Il suffit de placer les déchets compatibles avec un compost (nous reviendrons sur ce point plus tard) et d’attendre que la décomposition se fasse naturellement.

Il existe bien des règles qui permettent d’éviter certains problèmes et d’optimiser le processus, mais la plupart du temps on peut laisser la nature faire son office.

En appartement, la chose est bien entendu un peu plus compliquée, notamment en raison du manque de place et pour éviter certains désagréments comme l’apparition d’insectes ou de mauvaises odeurs.

Mais globalement composter en appartement n’a absolument rien de sorcier non plus !

Les trois méthodes pour faire du compost en appartement

Il existe trois solutions principales pour faire du compost lorsque l’on habite en appartement ou sur son balcon. Vous vous en doutez, chaque solution a ses avantages et ses inconvénients…

Le lombricomposteur : la solution la plus répandue

On commence avec la solution la plus répandue pour faire du compost en appartement : le lombricomposteur.

Comme son nom l’indique, un lombricomposteur est un système de composteur avec couvercle contenant des vers de terres. L’idée a de quoi surprendre, et peut même faire un peu peur a priori mais rassurez-vous, un lombricomposteur n’a rien de gênant ni d’envahissant, bien au contraire.

On ne remarque même pas que des petits vers sont dans la boite ! Tout est fait pour rendre l’objet aussi neutre que possible.

Avoir de petits vers de terre permet surtout de neutraliser les potentielles mauvaises odeurs et d’accélérer considérablement le processus de compostage.

Chez CoolProducts, on aime beaucoup le composteur intérieur de la marque Natuco (le Néma), fabriqué en France.

Certaines personnes seront malgré tout réticentes à l’idée d’avoir ce genre d’objet dans leur lieu de vie ou dans leur cuisine… On peut les comprendre.

D’autant que la présence de ver nécessite de porter à son compost une attention un peu plus soutenue qu’avec un composteur d’extérieur. Mais bien évidemment tout est toujours bien expliqué dans le manuel fourni à l’achat.

Le Bokashi : une bonne alternative au lombricompost

Si vous ne pouvez pas vous faire à l’idée d’avoir un lombricompost, rien n’est perdu.

Le bokashi est une méthode de plus en plus répandue et plébiscitée par les citadins soucieux de vivre mieux.

Globalement, le principe est le même qu’avec un lombricompost, à une petite différence près. Les vers de terres ont donc été supprimés, mais pour pouvoir malgré tout accélérer et optimiser le processus de compostage, on utilise un micro-organisme hyper-efficace, le son bokashi.

Le bokashi nécessite donc l’achat régulier d’un produit en magasin ou de kit en ligne, ce qui va un peu à l’encontre du modèle de recyclage intégral et de la simplicité généralement recherchée par le public cible.

C’est là son principal défaut.

Le compost collectif à installer dans son immeuble

Enfin, la dernière solution pour faire du compost en appartement consiste à mettre en place un système de compost collectif dans la cour de son immeuble.

On peut alors profiter d’un composteur d’extérieur tout en habitant en appartement ! Lorsque l’on dispose de suffisamment de place dans la cour et que les autres résidents sont enthousiastes, c’est sans doute la solution idéale.

Chacun met ses déchets dans le composteur au fur et à mesure, et les résidents peuvent se servir du compost en cas de besoin.

Ici, il faut malgré tout un peu d’organisation. Et le plus souvent, il faut également faire quelques concessions pour parvenir à une solution de compostage collective satisfaisante pour la majorité.

Les municipalités proposent d’ailleurs de fournir et d’installer gratuitement ce bac à compost. Renseignez-vous.

Où acheter un composteur d’appartement ?

Traditionnellement, on achetait un composteur de ce type dans un magasin de bricolage ou chez des enseignes de type Nature et Découvertes.

Aujourd’hui, les petits composteurs d’appartements se vendent plutôt en ligne sur des sites e-commerce spécialisés ou sur des marketplaces comme Amazon (avec souvent la livraison gratuite), qui permettent d’avoir beaucoup de choix.

Les prix varient de manière importante : de 30 euros pour un petit composteur en plastique à plusieurs centaines d’euros pour un composteur en bois design.

Réussir son compost à tous les coups 

Vous avez trouvé votre méthode de compost préférée ? Un peu de patience, et vous pourrez bientôt utiliser votre propre compost pour faire pousser vos plantes !

De toute façon, faire du compost est assez facile. Pour le réussir à tous les coups, il y a simplement quelques règles basiques à suivre.

Le plus important est de suivre à la lettre les recommandations du fabricant inscrites sur le manuel fourni à l’achat. Les règles peuvent légèrement varier selon les modèles, mais elles ne sont généralement pas très contraignantes.

Dans tous les cas, le plus important est de ne pas mettre n’importe quoi dans son compost. Même si, disons-le clairement, beaucoup de personnes se prennent beaucoup trop la tête sur ces questions !

Épluchures de légumes, de fruits, noyaux, pépins, restes de nourriture (pâtes, riz, marc de café, thé), coquilles d’œuf, sciure de bois…

On peut vraiment mettre pas mal de choses sans crainte ! Évitez simplement de mettre des déchets d’origine animale, à l’exception des coquilles d’œufs, ainsi que les produits trop acides, en particulier les restes d’agrume.

Si le tri à faire vous angoisse, n’hésitez pas à lire cette très bonne liste.

Que faire de son compost quand on vit en appartement ?

Si vous avez des plantes ou des légumes qui poussent sur votre balcon, vous pouvez bien sûr utiliser vous-même votre compost.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez le laisser par exemple dans une forêt ou donner votre compost à des personnes qui en ont besoin.

Laisser un commentaire