Pourquoi ma facture d’électricité est élevée ?

Date de publication :

Les français n’ont sans doute jamais autant parlé de pouvoir d’achat que durant ces derniers mois…

Il est vrai que les temps sont durs, mais certaines dépenses pèsent plus que d’autres dans la balance des fins de mois difficiles.

La facture d’électricité reste l’une des principales dépenses dans les foyers dans l’hexagone.

Il y a plusieurs raisons à cela… Certaines raisons sont politiques : elles concernent alors tout le monde, mais on ne peut malheureusement pas agir directement dessus.

Heureusement, il existe des cas particuliers susceptibles de vous concerner, et sur lesquels vous pourrez agir concrètement.

On fait le tour de toutes ces causes afin de soulager un peu nos portefeuilles.

Les causes politiques

Commençons notre analyse en traitant directement des points sur lesquels nous n’avons pas beaucoup de prise… Pour aborder les choses avec un maximum de sagesse, il faut avant tout faire le tri en ce que nous pouvons faire, et les causes auxquelles nous ne pouvons rien.

En clair, il faut savoir que dans l’état actuel des choses, même avec la meilleure volonté du monde, il est extrêmement difficile, pour ne pas dire impossible, de ne pas voir sa facture d’électricité augmenter. La plupart des gens ne pourront que limiter la casse.

Cela est dû à plusieurs facteurs politiques et géopolitiques. La première cause qui saute aux yeux actuellement est bien évidemment la crise imputable au conflit qui oppose la Russie et l’Ukraine…

Mais l’augmentation durable des prix de l’électricité a des causes bien plus profondes. Cela a commencé notamment avec l’ouverture à la concurrence d’EDF et la politique énergétique commune de l’Union Européenne.

Les experts se battent à ce sujet et il nous est impossible de donner un avis tranché sur la question, mais une chose est certaine : la situation géopolitique et l’inflation galopante jouent énormément sur le prix à payer au kWh.

Selon l’UFC que Choisir, ce n’est d’ailleurs pas prêt de se s’arrêter. L’association craint une augmentation moyenne de 150 € sur la facture des ménages qui se chauffent à l’électricité cette année.

Les autres causes qui font grimper la facture

Il nous est malheureusement impossible en tant que simples citoyens de contrer les principales causes de l’augmentation des prix de l’électricité… Tant que les décisionnaires ne feront pas tout pour changer les choses, nous ne pourrons que limiter la casse.

Mais il ne faut pas désespérer pour autant ! Certaines mauvaises habitudes nous font dépenser énormément d’électricité. Si nous ne pouvons pas agir directement sur le prix au kWh, nous pouvons au moins faire en sorte de consommer moins.

Le chauffage électrique : le principal coupable

Pour réduire au maximum sa facture, il faut avant tout agir sur le chauffage et sur l’isolation. Il faut en effet savoir qu’un radiateur électrique consomme en moyenne 3 800 kWh par an.

Cela représente environ 720 euros ! Même chose pour le chauffe-eau, qui consomme environ  800 kWh par an et par personne, soit environ 12% de la facture globale.

Cela n’est donc pas un mythe… En changeant de mode de chauffage et en isolant bien sa maison lorsque cela est possible, on agit efficacement sur sa facture d’électricité.

On peut même économiser plusieurs dizaines d’euros en baissant simplement la température intérieure d’un ou deux degrés !

Les autres causes à traiter

S’il vous est impossible d’agir sur le chauffage ou sur l’isolation de votre logement, vous pouvez malgré tout faire baisser un peu la facture en utilisant d’autres leviers.

Il faut ici savoir que les autres appareils les plus gourmands en électricité sont les fours électriques et les plaques de cuisson, notamment les plaques en fonte.

Utiliser ces appareils avec parcimonie, en baissant le feu, en mettant un couvercle pour faire bouillir l’eau, ou encore en utilisant une cocotte minute ou un cuiseur vapeur pourra vous soulager un peu.

Si vous avez l’habitude d’utiliser la climatisation, sachez que ces appareils sont également très énergivores. Plutôt que d’utiliser votre climatisation, n’hésitez pas à consulter nos conseils pour rafraîchir votre maison de façon plus naturelle.

Les petits et gros électroménagers tels que le lave-linge, le lave-vaisselle, la télévision ou encore les ordinateurs sont loin de peser aussi lourds dans la balance. Par exemple, on estime que le lave-vaisselle ou le sèche linge nous coûte en moyenne une trentaine d’euros par an… Mais un sou est un sou, après tout, alors limitons leurs utilisations !

Derniers conseils pour réduire sa facture d’électricité

En faisant en sorte d’optimiser votre chauffage, de réduire ou même de supprimer votre climatisation, et d’utiliser vos appareils électriques de façon plus optimale, vous devriez voire votre facture d’électricité diminuer, ou au moins limiter au maximum les augmentations à craindre dans les années à venir.

En attendant que la situation géopolitique ne s’améliore, voici quelques derniers conseils pour vous soulager encore un peu :

  1. Bien entendu, le plus important est d’opter pour des appareils qui ne consomment pas beaucoup lorsque vous en changez. Pour cela, apprendre à lire les étiquettes énergétiques est essentiel. Rassurez-vous, cela n’est pas bien compliqué !
  2. Dans le même ordre d’idées, il faut savoir que l’on peut économiser pas mal d’argent en remplaçant les ampoules incandescentes par des LED. N’hésitez pas à acheter les ampoules les plus efficaces à ce niveau, quitte à payer plus cher à l’achat. Vous serez toujours gagnant.
  3. N’hésitez pas non plus à faire vos corvées telles que le lavage du linge et de la vaisselle, ou encore à vous laver durant les heures creuses si vous avez un abandonnement heures pleines/heures creuses. Grâce au nouveaux compteurs Linky, on peut facilement savoir si l’on profite réellement des heures creuses. N’hésitez pas à consulter votre compte client sur le site de votre fournisseur pour avoir toutes les informations nécessaires.
  4. Enfin, n’oubliez pas non plus qu’un appareil en veille consomme toujours un peu d’électricité…En les éteignant avant de partir au travail et en vacances, vous réaliserez d’autres petites économies.

Laisser un commentaire