Comment isoler une porte ?

Date de publication :

Vous cherchez à faire des économies sur vos factures d’énergie ? Vous voulez bénéficier de plus de confort dans votre maison ou appartement, en limitant les courants d’air ? Une bonne isolation est primordiale.

Souvent, les fuites d’air se produisent au niveau de la porte d’entrée. L’isoler est donc une bonne solution pour éviter les fuites et les déperditions énergétiques. Les autres portes de l’habitation doivent également bien isolées pour que chaque pièce reste fraîche ou chaude, en fonction des saisons.

Voici quelques astuces pour isoler une porte dans un appartement, une maison ou même un local professionnel.

Étape n°1 : Identifier l’origine des courants d’air

Avant de choisir comment vous allez isoler votre porte, tentez de localiser les fuites d’air. Proviennent-elles du bas de la porte, du haut, des côtés ? Leur origine se trouve-t-elle ailleurs dans le bien immobilier ? Pour le savoir, placez votre main à des endroits spécifiques autour de la porte. Puis constatez, en fonction de vos sensations, d’où viennent les courants d’air. Si vous ne sentez rien et si la porte est en parfait état, le problème vient d’ailleurs.

Pour localiser une fuite, on peut utiliser une bougie allumée ou une feuille. La flamme ou le papier se mettra à trembler en cas de courant d’air.

Si la fuite ne provient pas de la porte d’entrée ou si vous rencontrez des difficultés à l’identifier avec précision, n’hésitez pas à faire appel à un bureau d’étude thermique. L’infiltrométrie et la thermographie font partie des techniques employées par les professionnels pour localiser avec précision les fuites et déperditions d’énergie dans un bâtiment.

Étape n°2 : Isoler la porte d’entrée

Après une minutieuse enquête, vous en êtes certain, des courants d’air proviennent de votre porte d’entrée ? Diverses méthodes permettent de l’isoler.

Refaire les joints d’étanchéité

Tout d’abord, vérifiez l’état des joints d’étanchéité entre le dormant et le mur (partie extérieure) et/ou entre le dormant et l’ouvrant. Si ces joints sont endommagés, réparez-les. Mastic, silicone ou ciment pour l’extérieur, joint en métal, en silicone ou en polyuréthane à disposer entre cadre et battant… Divers matériaux pas chers et faciles à utiliser peuvent servir à isoler sa porte d’entrée.

Combler l’espace entre le seuil et le bas de porte

Si vous sentez des courants d’air vers le bas, cela signifie que l’espace entre la porte et le seuil est trop important. Vous pouvez installer un boudin de porte, solution pas chère et relativement efficace pour limiter les fuites. Notez toutefois que le boudin devra être replacé correctement à chaque fois que vous ouvrirez la porte.

Pour plus de performance, on opte pour une plinthe de porte avec une lèvre en PVC. On peut également choisir un bas de porte. En mousse, en PVC ou encore en brosse, il en existe de plusieurs matières.

Attention au vitrage

Si la porte comporte une vitre, l’isolation peut se concentrer sur cette partie spécifique. Un rideau ou un film anti-froid pourra être installé sur la vitre. Le rideau apporte du style mais peut réduire la luminosité. Les films de survitrage sont idéaux pour laisser entrer la lumière naturelle.

Si le vitrage est simple et si votre budget le permet, vous pouvez faire installer un double, voire un triple-vitrage.

Protéger la serrure

Il est possible que l’air extérieur s’infiltre par le trou de la serrure. Dans ce cas, on installera un cache, type volet pivotant devant la serrure.

Isoler la porte en elle-même

Dans certains cas, c’est l’ensemble de la porte qu’il faut isoler. On peut alors procéder à des travaux consistant à mettre en place des isolants thermiques sur la partie intérieure de la porte, comme des plaques de liège.

Plus simple à effectuer, la pose d’un rideau thermique permet à la fois de réduire les déperditions énergétiques, d’augmenter le confort dans le logement et d’apporter une touche déco. En hiver, le rideau fait barrière au froid de l’extérieur ; en été, il limite la chaleur dans l’intérieur. Pour une efficacité maximale, privilégiez un rideau thermique en molleton ou en plastique PET. Pour une isolation thermique et phonique, on opte pour un rideau en PVC.

Ce genre de rideau peut également être placé en bas ou en haut d’un escalier ou entre deux pièces communicantes pour réduire la circulation de l’air et les courants d’air dans le logement.

Remplacer sa porte d’entrée

Si la porte montre des signes de vétusté, on la remplace intégralement. Les nouvelles portes garantissent une totale étanchéité à l’air extérieur. Elles sont également sécurisées, limitant ainsi les risques d’effraction dans les biens.

En fonction du budget dont on dispose, de ses goûts et du style de la maison, on peut opter pour une porte :

  • En PVC composite ;
  • En acier ;
  • En aluminium ;
  • En mélange bois-aluminium…

Pour un maximum d’efficacité, tant au niveau de l’isolation qu’au niveau de la sécurité, on opte pour une porte blindée. Si elle peut être coûteuse et moyennement esthétique, elle possède cependant l’avantage d’isoler du froid, de la chaleur, des sons de l’extérieur, de l’eau et du feu.

Étape n°3 : Contrôler et isoler les autres portes du logement

Parfois, les courants d’air ne viennent pas directement de la porte d’entrée mais d’autres portes. Par exemple, si la porte d’une chambre est mal isolée, lorsque l’on aère la pièce, l’air s’infiltre et circule dans toute la maison.

Pour isoler une porte à l’intérieur d’une habitation ou dans un bureau, on peut utiliser un boudin ou une plinthe de porte. On peut aussi, là encore, procéder à la rénovation des joints d’étanchéité ou installer des panneaux isolants.

Conclusion

L’isolation des portes est capitale pour augmenter le confort thermique et acoustique dans les biens immobiliers. Une bonne isolation permet également de faire de belles économies sur ses factures énergétiques.

Pour choisir la meilleure solution d’isolation pour votre bien, identifiez d’abord l’origine des fuites et optez pour la méthode la mieux adaptée au problème et à votre budget.

Laisser un commentaire